Forum de l’Investissement Hôtelier Africain

7-8 Février 2019 – Mövenpick Hotel Mansour Eddahbi Marrakech, Morocco

FIHA

7-8 Février 2019 – Marrakech, Morocco

Press release

image

Les chaînes hôtelières mondiales prévoient une expansion en Afrique francophone

Published 19 November 2018

Sous-offre et demande croissante - dernière analyse indépendante

Les dernières recherches du W Hospitality Group, expert international dans les domaines de l'hôtellerie, du tourisme et des loisirs basé à Lagos, au Nigéria, révèlent les faits et chiffres d'une expansion sans précédent de l'hôtellerie en Afrique francophone.

L’analyse des projets de développement hôtelier menée par le W Hospitality Group montre qu’actuellement plus de 30% de la totalité des projets en Afrique - avant la construction et sur site - se concentre en Afrique francophone. L'expansion des hôtels est en cours à travers le continent, du Maroc en passant par la Côte d'Ivoire, le Sénégal, le Niger et la Guinée, l’ Afrique de l'Ouest et du Nord, jusqu’à Madagascar, dans l'océan Indien.

Trevor Ward, directeur du W Hospitality Group, a déclaré: "C’est un ensemble de statistiques fascinantes qui montre la véritable ampleur de la croissance en Afrique francophone. Les grands groupes se concentrent désormais clairement sur ces régions, mais dans le même temps des groupes plus petits -tels que Azalaï ou Mangalis- se positionnent également de manière significative. Jusqu'à présent, la pénétration des acteurs mondiaux en Afrique francophone était relativement faible, mais le manque d'offre et la demande croissante leur imposent un impératif de développement. "

En 2018, les projets en Afrique francophone comptent 131 hôtels et 23 139 chambres, ce qui représente une augmentation de 12,4% par rapport à 2017. Pour l’ensemble de l’Afrique, on prévoit 418 hôtels et 76 322 chambres.

Les cinq premiers groupes en Afrique francophone sont:

Marriott avec 30% des projets en Afrique francophone (38 hôtels, 7 055 chambres)

Accor avec 11% des projets en Afrique francophone (15 hôtels, 2 648 chambres)

Hilton avec 9% des projets en Afrique francophone (10 hôtels, 2 112 chambres)

Le Louvre avec 8% des projets en Afrique francophone (11 hôtels, 1 899 chambres)

Radisson Hotel Group avec 7% des projets en Afrique francophone (9 hôtels, 1 529 chambres)

Dans l'ensemble de l'Afrique francophone, l’Afrique du Nord et l’Afrique de l’Ouest représentent respectivement 60% et 30% des projets dans les cartons avec 73 hôtels et 13886 chambres d’une part et 43 hôtels et 7009 chambres d’autre part.

Parmi les grands groupes, l'expansion en Afrique francophone représente 40% du total des projets hôteliers en Afrique de Marriott. Pour AccorHotels, cela représente 26%.

Matthew Weihs, directeur général de Bench Events, qui organise le nouveau Forum de l'investissement hôtelier africain (FIHA) à Marrakech en février 2019, a déclaré: "Ce qui est particulièrement frappant, c'est l'ampleur de l'engagement de Marriott qui prévoit plus d’ hôtels et de chambres en Afrique francophone que les trois autres grandes chaînes internationals réunies, mais l’horizon temporel de ses projets de développement s’étend plus loin que celui des autres acteurs, de sorte qu’il risque de ne pas être aussi dominant que ces données suggèrent."

L'analyse du W Hospitality Group révèle également les programmes de tous les autres groupes mondiaux tels que Hyatt et Kempinski, ainsi que des informations détaillées sur les progrès des groupes régionaux pionniers tels que Azalaï, Mangalis et Onomo.

Et Matthew Weihs de conclure: "Alors que la création de nouvelles structures cinq étoiles de luxe, avec leur image de marque reconnue dans le monde entier attirera l’attention et fera les gros titres, les opérateurs astucieux qui cherchent à occuper le marché intermédiaire feront probablement de plus gros gains. Cette étude fournira aux promoteurs, aux investisseurs et aux partenaires locaux les informations dont ils ont grand besoin, alors que l’expansion du marché continue sa progression en Afrique francophone. "